• vendredi , 17 août 2018

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

santé dentaire

Un implant dentaire est une racine artificielle ressemblant fortement à une vis réalisée en zircone ou en titane qui vient se placer dans l’os alvéolaire afin de remplacer une dent absente. Cet implant demande donc l’intervention d’un chirurgien-dentiste en mode ambulatoire (soit à son cabinet, soit dans une clinique). Pour le réaliser dans les meilleures conditions, il faut réaliser différents examens (radios et empreintes).

Le déroulement préopératoire

Avant de réaliser la mise en place de l’implant dentaire, le chirurgien-dentiste vous fera passer différentes radios de votre mâchoire et relèvera vos empreintes comme le souligne le site Exceldent. Il s’assurera que le volume osseux est assez important pour y loger l’implant (dans le cas contraire, vous devrez réaliser une greffe osseuse). Si une infection ou encore une inflammation est détectée, ce professionnel prendra le soin de vous soigner avant de passer à l’intervention chirurgicale.

Comment se déroule la pose d’un implant dentaire ?

Répondant à un protocole rigoureux, l’implant dentaire doit donc être réalisé par un chirurgien-dentiste de confiance et compétent. Pour réaliser cet implant, le professionnel doit avoir accès à l’ose logé dans la gencive qu’il doit donc dégager. Pour cela, il pratique une petite incision en utilisant un bistouri adapté. Une fois le champ opératoire bien libre, il peut alors passer à l’étape du forage l’os en utilisant différents diamètres de foret pour un résultat bien précis. Cette étape se déroule sous irrigation afin d’éviter que l’os ne s’échauffe ce qui pourrait alors provoquer une nécrose importante.

Une fois le forage effectué, l’implant dentaire peut alors être posé en pénétrant dans l’os sans trop forcer afin de le maintenir bien stable. Un implant mesure entre 3 et 6 mm de diamètre et occupe donc un volume assez conséquent dans la mâchoire. Vient ensuite l’étape de l’ostéo-intégration (qui est l’intégration de l’implant dentaire au niveau osseux) car, celui-ci contrairement à la dent, est totalement fixe et emprisonné dans l’os.

Lorsque l’implant a été mis en place et que la gencive a bien cicatrisé, le chirurgien-dentiste pourra alors fabriquer la dent artificielle. Pour cela, il réalisera des empreintes (cela peut demander plusieurs visites pour un ajustement parfait et sans désagrément). Ainsi, le trou laissé par une dent pourrie et retirée sera comblé de manière bien esthétique et à l’aspect des plus naturels.

La procédure postopératoire

Une fois l’implant effectué, il est possible que vous ressentiez quelques douleurs liées à l’opération. Celles-ci disparaîtront avec la cicatrisation (qui peut prendre plusieurs mois).

Related Posts